Partagez| .

La Fiche de Sol'un Nerwen - la reine corbeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


MessageSujet: La Fiche de Sol'un Nerwen - la reine corbeau Mer 29 Mar - 2:27
Auteur : Sol'un


Fiche de personnage : Sol'un Nerwen - La reine Corbeau

-Physique-

Cette Ao Ra Xaela vous dévisage de son regard intense, un œil cependant caché par sa chevelure argentée aux reflets sombres. Pas très grande comme l'ensemble de la gente féminine de son ethnie, ses airs faiblards sont un leurre puissant. Elle a envoyé un bon nombre d'adversaires au tapis. Ayant vécu dans les grandes plaines des steppes de l'est, nul n'est besoin de prouver sa capacité à se défendre. Concernant divers signes remarquables, son œil gauche semble avoir été blessé pendant une rude bataille. Physiquement, elle ne craint ni la chaleur du désert de Sagolii, ni le froid mordant du Coerthas. Ses écailles sur les joues, les bras, les jambes et une partie de son dos, sont aussi sombres qu'une nuit sans lune à peine éclairée par le contraste avec sa peau à peine plus lumineuse. Une queue fine vient parachever ce portrait d'un petit bout de femme à l'allure élancée, et aux capacités physiques impressionnantes, au point de soulever une énorme épée à deux mains pour se battre.

-Mental-

Que dire sur cette personne ? Garçon manqué au parlé franc, aux phrases acides et au tempérament d'acier ne seraient que les premiers détails qui vous saureraient au yeux. Derrière une façade froide, se trouve une véritable chef et une vraie mère poule. Ses sujets comptent beaucoup pour elle. Souvent, en mission, son leitmotiv se résume à une simple phrase : « On part ensemble, on revient ensemble. » Pas du tout féminine, elle cache un talent pour l'oration, très utile en temps de crise. Garder la tête froide ne semble pas trop compliqué pour elle, sauf quand l'un de ses « poussins » se trouve en danger. En quel cas, une véritable furie s'engage dans un combat que vous n'êtes pas certain de gagner, qu'importe les conséquences. Stratége sur le terrain, Sol'un ne supporte pas d'être mise à l'écart des situations critiques. Pour autant, elle a de vraies valeurs, et ne pardonne pas la traîtrise. Un peu psychopathe sur les bords, elle saura être une alliée fidèle qui ne risque pas de vous ménager pour autant. Mais rassurez-vous, elle est aussi exigeante avec elle-même. Sol'un doit composer avec un passé chargé en combat, crises, haines et massacres en tout genres. Elle domine de sa petite stature presque autant de vie qu'un chat, avec les retombées néfastes que cela implique pour son équilibre mental.

-Historique de ses classes-

Au tout début, Sol'un était une archère émérite, pas le choix avec ce mode de vie nomade. C'est ainsi qu'elle voyagea en Eorzéa. Aprés avoir intégré l'Ordre des Deux Vipères, elle fut enrôlée comme agent infiltré au Colisée d'Uld'Ah et devint par la suite une noble Paladine. Malheureusement une cruelle trahison pendant la bataille de Carteneau lui fit perdre sa loyauté aveugle et sa naïveté. Elle jeta alors à tout jamais son bouclier, symbole de sa noblesse et devint un chevalier noir, naviguant en eaux troubles, entre justice et cruauté.

-Lieu de résidence-

La Lavandière, où elle réquisitionna l'auberge « Au repos éternel » pour en faire son quartier général de Compagnie Libre, au grand dam des véritables propriétaires.

-Qualités-
Juste / Fidèle / Franche / Combative.

-Défauts -
Cruelle / Orgueilleuse / Bornée / aucun sens de l'orientation
-Age-
32 ans

-Race-
Xaela

-Sexe-
Femme

-Divinité protectrice-
Thaliak l'érudit

-Date de naissance-

15ième soleil de la 4ième Lune Astrale.

-Histoire-

Interrogée sur son passé, Sol'un, Sol pour les intimes, se contente de pousser un petit soupir. Elle a vécu tant de choses qu'elle ne sait réellement par où commencer. Elle vous enjoins cependant à prendre un siège et une tasse de thé ishgardais bien chaud, de profiter pour vous reposer car son histoire est longue. Elle date de l'époque où elle ne s’appelait pas encore Sol'un.

Petite fille des steppes de l'est, elle fut désignée par le chef de tribu pour fuir en Eorzéa. Le pouvoir spécial de la demoiselle effrayait ses congénères. Elle n'eut d'autres choix que de suivre les conseils avisés de l'ancien

-Va voir l'Oracle aînée de Gridania, Kan-E-Senna, elle t'apprendra à te servir de ton pouvoir.

Sol à l'époque était très douée à l'arc et se nommait donc différemment. Elle mit cependant du temps à vous répondre, en faisant la grimace à la simple évocation de son « moi » du passé. Elle éluda encore une fois la question en continuant son récrit. Le voyage fut long et éprouvant jusque la Cité-état. Son premier véritable arrêt fut aux feuilles de Carline, où, sans le sou, elle s'écroula devant le comptoir d'une élézenne interloquée.

-Et bien Miounne, tu as un souci avec ce gros lézard ?

La chef de la guilde des aventuriers se racla la gorge et, avec un petit sourire, envoya se faire voir le membre des flèches divines. Les vigiles sombres non loin se contentèrent d'un petit rire discret afin d'éviter le courroux de l'homme bafoué. Ayant prit le temps de manger et de boire, vint le temps des explications.

-Je vois, intervint l'Elezenne, mais il ne sera pas aisé de lui parler. L'oracle aînée est très demandée, tu sais.
-Comment faire, alors ?
-Tu peux devenir une aventurière, cela te permettra de l'approcher. Mais cela requiert force, courage et patience.

Elle hocha la tête, puis vint l'inscription. Miounne relu le papier, à voix haute, tant elle n'en revenait pas. Sol'un dû également passer aux aveux sur son identité devant vous.

-Lorelei, 27 ans ?!
Derrière ses mèches sombres, et ses cheveux courts, la jeune Xaela se senti rougir entre ses écailles. En effet, elle ne faisait pas son âge. Mais le simple fait d'avoir survécu au voyage en faisait un élément prometteur. Passée la surprise, Miounne lui expliqua les tenants et aboutissants de la guilde des aventuriers et lui offrit le gîte, le temps qu'elle la rembourse à son rythme.

Les débuts furent ardus, beaucoup d'aventuriers peu de place pour une frêle archère. Lorelei réussit cependant à rejoindre la Grande Compagnie de l'Ordre des Deux Vipères. Grâce à ses efforts et ses faits d'armes, elle réussi à atteindre son objectif. Mais l'oracle aînée avait une très mauvaise nouvelle pour l'archère et la suite des événements.

-Un grave danger te menace ici, à la forêt de Sombrelinceul. Tu dois partir pour le moment, ton pouvoir affole les esprits de la forêt de la Sylve.

Tête basse, renfrognée, elle se contenta d'accepter son sort et fut envoyée au Joyau du Désert, Uld'Ah. Miounne avait des contacts là-bas qui pouvaient l'aider dans sa quête. Une Lalafell du nom de Momodi s'occupait de la branche Uldienne de la Guilde des aventuriers. Et c'est le regard plein de malice, qu'elle proposa à Lorelei de s'engager dans le Colisée afin de devenir Gladiatrice.

-J'ai entendu dire qu'ils avaient besoin d'infiltrer quelqu'un là-bas, une personne de confiance n'étant pas de la compagnie des Immortels, afin de traquer un assassin.

Délaissant son arc, elle se mit à s’entraîner au maniement de l'épée et de son bouclier. La violence des combats, la sueur et le sang firent entrer la Xaela dans une euphorie inégalable. L'assassin Garlemaldais ne fit pas un pli pendant le combat, et ce dernier implora la grâce de la combattante. Ce qu'elle ne fit pas. Le visage couvert de sang, un sourire cruel aux lèvres, elle était persuadée d'avoir trouvé sa voie.

Elle fut rapidement reconnue comme une combattante exceptionnelle, et fut mise au service de la Sultane, chez les casques d'argents. Lorelei fut formée à contenir sa rage, et apprit à devenir une véritable Paladine, ayant un code d'honneur et des valeurs liées à son statut. Elle fut adoubée chevalière dans la foulée, ce qui fut historique. Sa mission consistait à faire le lien entre diverses équipes de combat pour repousser l'Empire Garlemaldais qui devenait bien trop dangereux.

Elle fut envoyée faire équipe avec des pirates sur la mer des Cieldalaes pour repousser une véritable armée sur leur cuirassé. Revenue en grande vainqueur, avec une lettre de marques signifiant qu'elle pouvait créer sa propre compagnie libre à Limsa Lominsa. Mais Lorelei déclina l'offre pourtant alléchante. En effet, la forêt de Sombrelinceul, Miounne et Gridania lui manquaient.

De retour en véritable héroïne, elle dû passer bon nombres de différents rites Padjals afin de faire taire cette bête intérieure qui rongeait les nerfs des esprits de la forêt. Les esprits soulagés, Kan-E-Senna renouvela la proposition de l'amirale Bloefhiswyn. L'Ao Ra accepta bien volontiers, et avec joie elle fonda sa propre Compagnie Libre. Du moins elle en fut la seconde membre. En effet, n'ayant aucune notion de quelqu'ordre que ce soit dans la gestion d'une Compagnie, celle qui enregistra, fonda et dirigea les troupes futl'Astromancienne Liz'ys. Les deux femmes se rencontrèrent au port de Limsa Lominsa, l'une en érudite en train de nourrir un carbuncle bien dissipé, et l'autre en Paladine un peu paumée sans aucun sens de l'orientation.

Liz'ys et Lorelei firent désormais toujours équipe, l'une temporisant les ardeurs de l'autre. Miounne était impressionnée du nombres d'aventuriers rejoignant leurs rangs, et la prospérité était dans ce groupe disparates d'âmes perdues aux prémices d'une guerre sans merci.

Quelques temps plus tard, Garlemald envahit Eorzéa. Les membres de la compagnie libre firent de leurs mieux, et reconnus pour leurs actions et leur droitures, ils eurent à coeur d'aller au front, en première ligne à la bataille de Carteneau. Malheureusement pour Lorelei, un groupe de combattant renégat se retourna contre elle, et la laissèrent pour morte en plein chaos lié à la liberation du primordial Bahamut.

Du primordial en lui-même Lorelei ne s'en souvint pas, mais juste d'une douce chaleur lui ôta un poids énorme sur ses épaules. Liz'ys avait veillé sur elle pendant tout ce temps. Les Guerriers de la Lumières naquirent, et furent quasiment aussitôt oublié par la masse des combattants. Lorelei n'était pas de ceux-là, elle était juste une Paladine ayant envie de survivre.

Cinq ans passèrent, et plus personne ne vit jamais Lorelei. Sol'un expliqua qu'il valait mieux que son ancien elle disparaisse avec les victimes de Bahamut, à tout jamais. Elle changea d'identité, et épousa la femme qui lui sauva la vie à de nombreuses reprises. Elle termina sa tasse de thé en croisant les bras sous son buste, les yeux perdus dans le lointain.

-Sol'un ? Cela veut dire Garçon manqué dans ma langue maternelle. Je trouvais ça approprié, vous dit-elle largement évasive.

Sol fut trahie par ses anciens disciples et elle en sortit blessée physiquement et moralement. Pour toujours aveugle de l'oeil gauche malgré les soins prodigieux de Liz, elle jeta définitivement son bouclier pour apprendre les arcanes sombres des chevaliers noirs. Non pour se venger, car elle le jura sur la tombe de son mentor, mais pour apporter la Justice et le courroux à ceux qui se croient trop puissants pour être touchés.

Miounne, Kan-E-Senna, Momodi, L'amirale et le Général Aldynn sont les rares personnes à savoir qui elle est réellement. Elle créa alors une nouvelle Compagnie Libre. Bien décidée cette fois à ne plus laisser aucun de ses poussins hors du nid. Elle se définit elle-même comme la Reine Corbeau des légendes, mortes et revenue d'entre les cendres de son propre corps.

Momodi, de passage à la Lavandière observa le ballet constant des jeunes corvidés, heureux de vivre, et accomplissant missions sur missions. Elle poussa un petit sifflement à la vue de tant de vie.

-Tu es comme les Guerriers de la Lumière, Sol, tu es là, mais plus personne ne se souvient de toi. Ça ne te rend pas triste ?
-Tant que mes amis et Liz s'en souviennent, le reste m'importe peu.
-Où vas-tu, maintenant ?
-J'ai des œufs à couver, un empire à contrer, des primordiaux à chasser, des dragons à envoyer aux neufs enfers, trop de trucs à faire quoi, murmura-t-elle un petit sourire malicieux aux lèvres.

Elle placarda à la place de l'éthérite des trois cités-états un parchemin qui résonnait dans le coeur des aventuriers voulant se lancer à la conquête de la gloire et la richesse.

« La vie s'écrit maintenant, Rejoignez ma Horde, Pour Eorzéa ! »

La nuit commence à tomber et une aura rouge sang emplit le grand salon de l'auberge du repos éternel, Quartier général des Ravens. Devant vous, une tasse de thé vide, et un parchemin. Sur votre droite une plume noire. Vous savez pourquoi vous êtes venus. Vous savez désormais qui est votre chef de Compagnie Libre. Une fois le parchemin signé, vous vous levez, et la jeune Xaela vous tend la main.

-Bienvenue chez les corbeaux. Moi, c'est Sol'un, mais tu peux m’appeler Sol.


avatar

Chef de guilde

Pseudo en jeu : Sol'un Nerwen
Job principal : Chevalier noir
Messages : 9
Date d'inscription : 31/10/2015


Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: La Fiche de Sol'un Nerwen - la reine corbeau Mer 29 Mar - 20:30
Auteur : Sébastien


Aucun sens de l'orientation ? Bon, c'est maintenant certain: si notre guilde est aussi efficace contre l'Empire, c'est que nous ne sommes jamais où ils nous attendent... Parce que nous non plus, nous ne sommes jamais où nous le voudrions.




Pseudo en jeu : Alaen
Messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2017


Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: La Fiche de Sol'un Nerwen - la reine corbeau Mer 29 Mar - 22:13
Auteur : Sol'un


Je pense exactement la même chose x_x"


avatar

Chef de guilde

Pseudo en jeu : Sol'un Nerwen
Job principal : Chevalier noir
Messages : 9
Date d'inscription : 31/10/2015


Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: La Fiche de Sol'un Nerwen - la reine corbeau
Auteur : Contenu sponsorisé








Revenir en haut Aller en bas

La Fiche de Sol'un Nerwen - la reine corbeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Fiche d'identité] Feodora Raspakov
» [Fiche] Fairy Tail
» [Fiche] Code Geass
» [fiche]Bleach
» [Fiche] judoBoy


Raven's Requiem FFXIV :: 

 :: Activités en CL :: RP • Jeu de rôle
-